Entête

Dossiers sociaux

Fort de ses 475 000 membres, de ses 800 clubs et de ses 16 regroupements régionaux, le réseau FADOQ est un organisme qui s’avère très sensible au bien-être de ses membres. Dès qu’un problème social se profile à l’horizon, les  personnes de 50 ans et plus peuvent compter sur la collaboration du réseau FADOQ, afin de maintenir ou d’améliorer leur qualité de vie.
 
Les représenter efficacement, répondre dans la mesure du possible à leurs attentes, voilà deux actions importantes qui font partie de la mission du réseau FADOQ.
 
Voici certains dossiers défendus par le réseau et les quelques objectifs à atteindre dans chaque cas :
 

Résiliation de bail pour cause de santé

L’objectif de l’intervention est de réduire de trois à un mois le préavis pour la résiliation du bail d’une personne âgée qui doit quitter son logement pour une raison de santé. Des pressions ont été et sont encore exercées auprès de la ministre Marguerite Blais qui s’est pourtant engagée à soutenir ce dossier.
 

Le Régime des rentes du Québec

Conjointement avec la Fédération des associations de retraités du Québec (FARQ), le réseau FADOQ a présenté un mémoire à la Commission parlementaire qui étudie la réforme de ce régime. Les deux requérants dénoncent avec vigueur la nouvelle proposition du calcul de la prestation de la rente. La formule proposée par le gouvernement pénalise les prestataires les plus scolarisés ainsi que ceux qui ont eu des parcours d’emploi plus difficiles. De plus, le projet gouvernemental ne prend pas en compte les travailleurs qui deviennent, à leur retraite, des « proches aidants ».
 

Programme de supplément de revenu garanti (SRG)

Actuellement, les procédures d’inscription au programme SRG privent plus de 40 000 aînés québécois d’une prestation à laquelle ils ont pourtant droit. De plus, les aînés qui y étaient admissibles sans avoir rempli le formulaire de prestation au bon moment ne bénéficient que de 11 mois de prestations rétroactives. Pire encore, le revenu des aînés qui ne reçoivent que leur pension de Sécurité de la vieillesse et leur SRG ne franchit même pas la barre du seuil de faible revenu.
 
Les recommandations du réseau FADOQ visent donc l’inscription automatique au régime pour les aînés qui y ont droit, la bonification des prestations et la pleine rétroactivité.
 

Résidences privées et Qualité de vie des Aînés

Loi 83

Le réseau FADOQ est intervenu pendant plus de dix ans dans cette problématique par le Programme ROSES D’OR. Les représentations et l’expertise développées au fil des ans, ont porté fruit par l’adoption de la Loi 83 (Santé et Services sociaux) qui oblige, depuis l’automne 2007, toute résidence privée à recevoir une certification émise par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).
 
Le MSSS évalue un ensemble de critères sociosanitaires avant l’émission de ce certificat. Constatant une absence de critères permettant d’apprécier la qualité du milieu de vie et la satisfaction du résident, le réseau FADOQ est à l’élaboration d’un tout nouveau programme qui sera complémentaire à la certification.
 
Ce programme a pour objectif l’amélioration continue dans les résidences et le soutien des plus petites résidences dans leur cheminement vers la qualité. D’ailleurs, une entente est intervenue entre le réseau FADOQ, le MSSS et le Ministère Famille et Aînés (MFA) pour son déploiement au cours des quatre prochaines années dans neuf régions du Québec.
 
Vous souhaitez en savoir plus? Consultez le communiqué de presse et/ou le mémoire sur le site provincial de la FADOQ

Projet de Loi 56

En octobre 2009, le réseau FADOQ a réagi à l’égard de ce projet de loi qui vise deux objectifs :
  1. Prolonger de trois années la durée de validité de la certification.
  2. Élargir la certification aux ressources intermédiaires offrant de l’hébergement dans les domaines de la santé mentale et de la toxicomanie.
 
Compte tenu de sa préoccupation pour la qualité des résidences privées pour personnes âgées, le réseau FADOQ a déposé six recommandations à la Commission de la santé et des services sociaux :
  1. Compléter la certification en cours des résidences privées pour personnes âgées;
  2. Prévoir des ressources supplémentaires pour combler les nouveaux besoins;
  3. Améliorer la coordination des intervenants;
  4. S’assurer que les critères de la certification soient respectés durant toute la période de validité;
  5. Mettre en place les services nécessaires pour le suivi des plaintes;
  6. Continuer de soutenir l’action du réseau FADOQ.
 Vous souhaitez en savoir plus? Consultez le communiqué de presse et/ou le mémoire sur le site provincial de la FADOQ